AIDiTEURCOM
Laurent Michon - Web conseil

L'ergonomie Web

Faciliter la navigation...

L'ergonomie

L'ergonomie d'un site Web est à rapprocher des notions d'utilité et d'usabilité, c'est-à-dire la capacité à répondre avec le maximum de confort de navigation aux attentes et besoins des internautes. Pour atteindre l'objectif fixé, il convient de prendre en considération la diversité des profils des visiteurs et d'appliquer un ensemble de principes fondamentaux.

Connaître ses internautes...

La première étape en matière de conception ergonomique consiste à cartographier les divers profils de visiteurs d'un site Web. Si certains facteurs tels que l'âge, le niveau de maîtrise d'Internet ou les attentes peuvent être difficile à établir selon la typologie du site en l'absence d'une enquête, d'autres données telles les centres d'intérêts ou les équipements peuvent être aisément collectées au moyen d'un outil de mesure d'audience.

Si le projet s'inscrit dans le cadre d'une refonte, il convient de veiller à recouper les relevés d'audience avec les tendances du marché, notamment en matière d'équipement, et d'éprouver la compatibilité des pages du site existant sous divers systèmes d'exploitation et navigateurs afin de confirmer ou d'infirmer les tendances enregistrées.

Une affaire de principes...

L'ergonomie d'un site Web ne s'improvise pas. Elle est régie par des principes fondamentaux qui permettent, s'ils sont appliqués, d'offrir un bon niveau d'utilisabilité, l'utilité restant pour sa part du domaine de la subjectivité. Ces principes fondamentaux sont les suivants...

  • La simplicité : il convient de penser sobre. Une interface surchargée tend généralement à rebuter les internautes et décrédibilise le contenu, voire le site tout entier.
  • L'usabilité : la navigation d'un site Web doit être claire et intuitive. Il convient de s'attacher à fournir un accès à l'information en trois clics maximum.
  • La clarté : veillez à hiérarchiser le contenu de vos pages selon le degré d'importance que vous lui accordez afin d'en accroître la lisibilité.
  • La vélocité : le temps de chargement et la rapidité d'affichage des pages d'un site Web sont des facteurs prépondérants. Il convient de penser léger.
  • La disponibilité : elle est le centre névralgique de tout site Internet. Une fiabilité erratique conduit généralement à l'agacement, voire au mécontentement et à la perte irrémédiable d'audience. Respecter les principes de simplicité et de vélocité contribuent généralement à économiser les ressources et limiter les risques de surcharge CPU ou réseau.
  • L'accessibilité : la conception du Web repose sur le principe même d'universalité, autrement dit, pour s'inscrire dans ce principe un site Internet se doit d'être perceptible et interopérable.
  • L'interactivité : il s'agit de la capacité offerte à l'internaute pour interagir avec le site. Selon la finalité des rubriques ou des pages, elle peut être totalement libre ou conditionnée afin de créer, par exemple, un tunnel de conversion.

Valider l'ergonomie... ou pas

Lorsqu'un site s'écarte des conventions en matière de navigation et/ou dispose d'un grand nombre de fonctionnalités avancées, il convient généralement de valider les choix ergonomiques afin d'écarter tout défaut majeur d'utilisabilité. Cette validation dite de pré-production peut être réalisée au moyen d'un prototypage horizontal (statique) ou vertical (dynamique) avec ou sans le recours à des tests utilisateurs à la fiabilité bien souvent discutable.

Le choix de ne pas réaliser de tests de validation ergonomique lors de la conception de l'interface se défend également d'un point de vue stratégique et économique si on opte pour le modèle de la Beta perpétuelle. Avec ce concept issu des méthodologies agiles, le site Internet perd son statut de "produit fini", bien souvent lié au prototypage, pour entrer dans le domaine de l'innovation continue et de l'expérimentation en temps réel (je rencontre un problème, j'émets une hypothèse, je teste une solution, je dresse le bilan... Je rencontre un problème, j'émets une hypothèse, etc.).

Vendredi 24 novembre 2017, 08:09:43