AIDiTEURCOM
Laurent Michon - Web conseil

Le Web design

L'art de concevoir les interfaces...

Le web-design

Le Web-design se définit par l'art et la science à concevoir des interfaces Web pour répondre à des objectifs précis. De la valorisation d'une marque au développement des ventes en ligne, cette activité requiert diverses compétences et une connaissance étendue des contraintes et spécificités du Web.

Méthodologie, graphisme, interactivité, ergonomie, accessibilité, compatibilité, programmation ou encore recommandations du W3C sont autant de facteurs à conjuguer les uns aux autres pour parvenir à bâtir un site adapté aux attentes.

Ne pouvant foncièrement détailler toutes les facettes du Web-design en un sujet, je me contenterai donc de dispenser quelques conseils.

Les règles essentielles

  1. Avec le commanditaire, définir par ordre de priorité et avec précision les objectifs du site. S'assurer que ces objectifs sont suivis et respectés tout au long du projet.
  2. Lister et ordonner toute la matière (contenu et services) du site afin d'établir une arborescence et bâtir une première architecture interactionnelle.
  3. Lister et ordonner tous les composants (entête, menu, contenu, service, espace publicitaire, etc.) pour définir une structure de page adaptée aux différents cas de figure.
  4. Tester les concepts d'architecture et de structure de page sous forme de maquettes en fil de fer en se posant les bonnes questions.
    • L'architecture répond-elle aux objectifs ?
    • Est-elle adaptée aux équipements pressentis ?
    • Est-elle évolutive ?
    • Peut-on aisément intégrer de nouveaux items au menu ?
    • La navigation est-elle intuitive ?
    • Les pages ne sont-elles pas trop chargées ?
    • etc.
  5. Définir la charte graphique globale et designer les différents écrans de l'interface en tenant compte des préceptes suivants :
    • Eviter l'usage d'un trop grand nombre de couleurs pour l'interface. En règle générale, il convient d'en retenir une ou deux et de les décliner sous forme de camaïeux.
    • Limiter la quantité de polices de caractères au sein d'une même page. À titre d'exemple, une famille de police peut être exploitée pour les titres et une seconde pour le texte.
    • Eviter de surcharger graphiquement et publicitairement les pages afin de préserver la lisibilité et la clarté.
    • Veiller à utiliser des fonds unis et un niveau de constrate suffisamment élevé pour les zones de texte.
    • Penser léger ! Si les images apportent un plus, elles allongent en contrepartie le temps de chargement des pages. Il est donc recommandé d'en limiter le nombre pour bâtir l'interface.
    • Adapter la taille de l'interface au plus grand nombre, idéalement en optant pour une approche de type Responsive Web Design.
  6. À l'aide des différentes maquettes, bâtir un prototype vertical pour s'assurer de la cohérence générale, tant graphique qu'ergonomique et du respect des objectifs.
  7. Développer ou faire développer le site en s'assurant de la compatibilité, de l'accessibilité et de l'optimisation des temps de chargement.
Lundi 27 mars 2017, 14:26:05